Les derniers livres publiés

Le livre du mois

Les Prophéties nous sont parvenues grâce à des centaines d’éditions, la complexité de la langue de Nostradamus (mélange de français, de latin et d’occitan), ayant conduit à toutes sortes de traductions, sans compter les interprétations plus ou moins hasardeuses qui en sont tirées.
Pourtant, aucun essai ni aucune interprétation n’en remplacent la lecture, confrontation obligée avec le texte authentique.
Plusieurs éditions ayant été considérées comme piratées ou antidatées, il est généralement admis que l'édition qui porte la date de septembre 1557 fut réellement publiée du vivant de Nostradamus. Les éditions suivantes du texte des Prophéties amplifient en effet les erreurs typographiques et autres coquilles, tout comme les ajouts et textes apocryphes.
Cette édition présente, pour la première fois sous format numérique, trois textes : le facsimilé de l’édition de 1557, la transcription de ce facsimilé et une transcription modernisée de cette édition.
Afin de préserver la qualité du texte, cette version modernisée ne se veut en aucun cas une traduction (et encore moins une interprétation !), mais une version lisible et respectueuse de la version originale. Outre  la correction d’erreurs typographiques, le texte n’a été retouché que pour intégrer les règles d’orthographe modernes nécessaires à une lecture fluide et respecter le style poétique, tout en restant le plus fidèle au texte originel.
Cette version tripartite permettra au lecteur de confronter cette version originale aux nombreuses traductions et interprétations du marché, et de se faire sa propre idée sur le bien-fondé de ces ouvrages, comme outil de recherche pour une approche de l’univers poétique de Nostradamus.
N’oublions pas que Nostradamus interdit la lecture aux charlatans de toutes sortes ainsi qu'aux illettrés, réservant expressément ses ouvrages à une élite de lettrés !

La collection "Le Nouveau Commerce"

Le prix AlterPublishing 2019 :

Comment trouver sa place dans une société entièrement corsetée par les hommes ?  C'est ce combat de femme, toujours d'actualité, qu'entreprend Liane de Pougy (1869-1950), danseuse et courtisane devenue une des Reines de Paris. En se hissant très jeune en haut de la hiérarchie des Grandes horizontales, puis en œuvrant pour la liberté d'expression et la liberté sexuelle, elle trace une certaine voie de l'émancipation féminine. Devenue Princesse Ghika, atteindra-t-elle finalement la respectabilité ? Elle meurt Anne-Marie-Madeleine de la Pénitence, « laïque consacrée » dans le Tiers Ordre de Saint Dominique.


Dans cette pièce, écrite pour une comédienne/chanteuse et un pianiste/comédien, Liane narre sa vie de manière vivante, littérale, humoristique, émouvante et finalement très contemporaine.

Les prix AlterPublishing