ebook at


Avoir 20 ans, Métro Jaurès
by Jean THILY

Avoir 20 ans, Métro Jaurès
by
ISBN : 979-10-265-0023-0

Ce texte restitue l’ambiance qui régnait à Paris dans les années cinquante, via une succession de tableaux qui débutent au cœur de la deuxième guerre mondiale et s’achèvent avec les accords d’Evian qui mirent un terme à la guerre d’Algérie.


Ces témoignages vus à travers le prisme d’un adolescent parisien de l’après-guerre, évoquent la grisaille de la fin des années quarante, l’impact en creux de la guerre de Corée, les traces sanglantes des luttes souterraines que se livrent les Algériens, l’image glorieuse du Para qui se ternit, l’empreinte de l’OAS, l’envers du décor de la Grande Muette…


Une époque révolue dont les marques diluées dans le temps sont encore discernables dans la France du vingt-et-unième siècle.


« Avoir 20 ans, Métro Jaurès » n’est pas autobiographique même si l’auteur a puisé dans ses souvenirs pour le rédiger car son but a été de restituer l’ambiance des années d’après-guerre, qualifiées souvent de « trente glorieuses », et d’évoquer l’épée de Damoclès que représentait, pour un adolescent de cette époque, la perspective d’être happé par la Guerre d’Algérie

Excerpt download 

Jean THILY

Avoir 20 ans, Métro Jaurès

Voilà plusieurs décennies que Jean THILY exerce le métier de « Chasseur de Têtes » dans un grand Cabinet de la place de Paris et à ce poste, où il est autant observateur qu’acteur, il côtoie régulièrement des dirigeants d’entreprises et confesse à longueur d’années leur DSI.


Cette fréquentation a mûri ses réflexions et l’a conduit à rédiger de nombreux articles, publiés dans la presse professionnelle, sur l’évolution du monde des technologies de l'information et des hommes qui l’incarnent qui sert de cadre à son premier roman : « Le Consacré ».


Si son deuxième ouvrage, « Avoir 20 ans, Métro Jaurès » est un témoignage des années d’après-guerre, « Parti dans le bleu », montre une autre facette du grand lecteur, entre autres, de science-fiction anglo-saxonne qu’est Jean THILY.

By the same author